Nous avons passés quelques jours dans les gorges de la Méouge dans le parc naturel des Baronnies Provençales.

J’ai une liste des endroits de France que je veux voir et ces gorges en faisaient parties. J’avais vraiment hâte de les découvrir.

Nous voila donc partis en direction des Hautes Alpes.  C’est fou comme en France, que l’on parte d’un coté ou de l’autre, le paysage peut changer du tout au tout en l’espace de quelques heures de voiture.

La route qui serpente le long des gorges de la Méouge, nous invite à rentrer au coeur des Baronnies Provençales. Mais cette fois ci, nous nous arrêtons au camping juste à la sortie des gorges, dans le village de Barret sur Méouge.

Il y a plusieurs ballades au départ des gorges, nous avons fait la plus facile, qui permet de prendre un peu de hauteur pour admirer le paysage puis de redescendre au niveau de la rivière pour profiter de l’eau.

C’est vrai que le lieu est connu et qu’au mois de juillet, la partie de la rivière en contrebas du petit parking est assez fréquentée. Mais il suffit de remonter un peu le cours d’eau pour se retrouver seul au milieu des gorges et profiter pleinement des trous d’eau clairs, des minis rapides et de la roche polie.

Le lendemain, nous avons remonté la rivière sur quelques kilomètres les pieds dans l’eau. Le paysage change à chaque virage que prend le lit du cours d’eau. Nous aurions pu continuer jusqu’au camping (qui a un accès direct à la rivière) mais nous n’avions plus beaucoup de temps, il était déjà l’heure de prendre la route pour retourner sur Grenoble.

Ces quelques jours à la porte des baronnies provençales m’ont donné envie de revenir et de m’aventurer plus profondément dans ce territoire. C’est certain, je reviendrai explorer le parc naturel des Baronnies Provençales !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *