Ce dimanche, départ à 10h30 en direction du Grand Rocher dans le massif de Belledonne.

Il n’a pas reneigé depuis quelques jours, les raquettes resteront dans la voiture.

On commence la montée dans les bois. Nos chaussures s’embourbent dans un mélange de boue et de neige fondue.  Le temps est gris.

Nos espoirs d’admirer la vue, se dissipent au fur et à mesure que nous montons. La brume qui, au début, flottait entre les sapins, devient de plus en plus épaisse jusqu’à se confondre avec la neige.

Nous marchons dans un univers blanc et silencieux, presque irréel. Parfois la neige supporte notre poids, parfois nos pieds s’enfoncent jusqu’aux genoux. Nous nous amusons à imaginer être en expédition dans le Grand Nord.

A quelques centaines de mètres du sommet. Le soleil semble vouloir transpercer le brouillard. Puis abandonne. Il est trop épais.

Mais alors que nous n’y croyons plus, lorsque nous arrivons tout en haut, la vue se dégage et laisse apparaitre, juste devant nous, les majestueux sommets de Belledonne. Flottant sur une mer de nuages. Ils paraissent si proches, si imposants, si grandioses.

0,5

JOURS

40 min

TEMPS D’ACCES
DEPUIS GRENOBLE

500

DENIVELE

Données pratiques

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *